Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner
© Anaïs Rheiner

Aujourd'hui je vous présente l'univers de la créatrice française: Anaïs Rheiner. Ses bijoux, juste équilibre entre caractère et délicatesse, ont le charme des tempéraments complexes. La nature est la première source d’inspiration d’Anaïs Rheiner. Celle des jardins luxuriants du Zimbabwe où elle a grandi mais aussi la poésie des cerisiers au printemps qu’elle découvre lors d’un voyage en Corée du Sud. Elle aime la délicatesse des fleurs comme le relief de l’écorce.

Aérienne par sa finesse et son motif, la collection Jardins Mystérieux joue entre la matière pleine et les vides qui sont autant d’espaces de liberté pour l’imagination. La première pièce, une manchette qui a remporté un prix à la biennale des métiers d’art en 2013, a donné naissance à une bague, deux paires de boucles d’oreille et un collier.

© Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner

De minuscules perles d’or qui s’alignent pour former de fines alliances ou souligner une manchette partagée entre un ruban d’or parfaitement lisse et un autre en or gravé de motifs inspirés d’une collection d’estampes indiennes. La collection Rosée convient aussi bien aux femme qu'aux hommes.

 

© Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner

La collection Brindilles est composée de bijoux aux lignes fragiles et irrégulières où de délicates brindilles d’or se courbent et tiennent entre elles par magie, simplement ponctuées par quelques fleurs de cerisiers.

© Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner

© Anaïs Rheiner

En 2007, Anaïs Rheiner a ouvert sa propre boutique au 6, rue Cardinale - 75006 Paris dans une petite rue confidentielle de Saint-Germain-des-Prés. Elle a transformé une ancienne cave à vin en écrin lumineux. La créatrice a commencé par façonner l’argent avant de se consacrer à l’or rose et jaune qui est au cœur de ses collections. Tous ses bijoux y sont fabriqués à la main, sauf le serti des diamants qu’elle confie à un atelier de la place Vendôme.

Bliss from Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article