Nouveau écrin de Lalique

Nouveau écrin de Lalique

Un nouvel écrin de joaillerie a ouvert au numéro 20 de le rue de la Paix. Il y a quelque jours Lalique a installé sa première boutique entièrement dédiée à la joaillerie.La maison française renoue avec ses origines près de 110 ans plus tard, non loin de la boutique où René Lalique a exposé ses bijoux en tant qu’artiste joaillier au 24 Place Vendôme, entre 1905 et 1935.

La préciosité de ce nouvel écrin éclate sous la lumière et l’artifice de 2.500 bagues Gourmande suspendues en un lustre majestueux pour rendre hommage à la célèbre bague dessinée par René Lalique en 1931.

Ce nouvel écrin de joaillerie de 80 m² est aménagé sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, sous une belle hauteur de plafond à plus de 3,5 mètres, un espace de 40m² permettra d’accueillir les quelques 200 pièces des collections de joaillerie et de haute joaillerie ainsi qu’une sélection de bijoux iconiques de la Maison.

Au sous-sol, un espace privilégié de 40m² accueillera un salon privé dans une architecture plus intime, teintée de l’Exposition Universelle de 1900. Cette ambiance se fera davantage l’écho du savoir-faire cristallier de la Maison et de l’actualité de ses collaborations, mettant en scène des pièces en série limitée telles que les Pendulettes Lalique-Parmigiani Fleurier, les flacons de parfum, ou encore la gamme de stylos Caran d’Ache.

Nouveau écrin de Lalique

Pour rendre hommage à René Lalique, l’architecture de cette nouvelle boutique s’inspire tout autant de l’Art Nouveau que de l’Art Déco dont Lalique était le maître avant-gardiste. Les styles sont conjugués avec pureté par l’agence Pustetto qui a imaginé ce nouvel endroit entre douceur poétique et rigueur graphique.

L’audace de la Maison se révèle entre contrastes et détails des nuances, véritable signature du savoir-faire du « Sculpteur de Lumière » : les finitions mates du cuir et brillantes de la laque, les matières chaudes du bois et froides du marbre et les couleurs noir et blanc, réchauffées par l’or cuivré.

Bliss from Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article