Linea de Baume & Mercier

J'ai décidé d’ouvrir une nouvelle rubrique sur mon blog. Vu que de temps en temps je vous parle déjà de belles créations horlogères de mes joailliers préférés pourquoi ne pas aller un peu plus loin. Désormais je partagerai également mes coups de cœur pour les montres féminines. Afin d’ inaugurer comme il se doit cette nouvelle catégorie , je fais honneur à la maison qui est synonyme de l'excellence horlogère suisse depuis 1830. Il s'agit de la marque de montres de luxe Baume & Mercier.

.

Baume&Mercier -Linea

Baume&Mercier -Linea

J'ai un coup de cœur pour la ligne Linea. Ses chiffres arabes inscrits sur la lunette, inspirés de ceux d’un modèle emblématique datant des années 50, ont servi de fil conducteur à la collection actuelle. Créée en 1987, la collection Linea s’est très tôt imposée comme une collection de montre-bijou dont la force réside dans sa capacité à être à la fois sobre et sophistiquée, simple et complexe. L’astucieux système de bracelet interchangeable offre aux femmes ce qu’elles aiment le plus: la possibilité de personnaliser leur garde-temps.


Parée de 4 montres aux bracelets interchangeables, la nouvelle collection ultra-féminine invite celles qui cultivent l’art du détail à exprimer leur créativité à travers une profusion de couleurs inspirées du pop art. Pour le printemps/été 2015 nous avons le choix du bracelet entre rose, vert, jaune et violet.


Reconnaissable à sa rondeur, à la finition polie de sa boîte rehaussée par une lunette gravée, à son cadran argenté épuré ainsi qu’à ses bracelets qui se changent en un clin d'oeil, l’indémodable Linea se marie à tous les styles. Au prix d'une montre, nous avons deux bracelets alors le plus dur reste de choisir. Pour quelle couler vous allez craquer? Personnellement j'ai une petite préférence pour le violet, ma teinte porte-bonheur...

Baume&Mercier- Linea
Baume&Mercier- Linea
Baume&Mercier- Linea
Baume&Mercier- Linea

Baume&Mercier- Linea

Bliss from Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article