Roland Garros -La coupe des Mousquetaires

 ©  MELLERIO dits MELLER
© MELLERIO dits MELLER

Pendant presque 3 semaines les courts de la Porte d'Auteuil ont accueilli les plus grandes stars du tennis. Aujourd'hui est venu le temps du grand final et de la fameuse récompense pour le vainqueur. Les trophées du tournoi de tennis de Roland Garros, dont la célèbre Coupe des Mousquetaires remis au vainqueur du Simple Messieurs, sont réalisés depuis un peu plus de 30 ans, par une des plus anciennes familles de joailliers français: les MELLERIO dits MELLER.

En 1981, afin de donner une nouvelle allure à un des trophées du grand tournoi le président de la Fédération Française de Tennis ( FFT), Philippe Chatrier, décide de faire un appel d’offre en direction des joailliers de Paris. C’est la maison MELLERIO dits MELLER qui remporte cet appel d’offre grâce à l’élégance et au raffinement de son projet : une coupe à large vasque soulignée d’une frise de feuilles de vigne, et ornée de deux anses en forme de cygnes. La récompense du Simple Messieurs change alors de nom et devient la «la Coupe des Mousquetaires».

Chaque année les orfèvres consacrent plus d’une centaine d’heures à la réalisation d’une réplique de la Coupe des Mousquetaires, en réussissant à transformer une simple feuille d’argent en œuvre d’art. C’est cette réplique en argent massif, un peu plus petite que l’originale, que le vainqueur pourra emporter chez lui. L’originale, restant la propriété de la FFT et ne quittant le bureau du président que quelques heures, pour la cérémonie.

 © MELLERIO dits MELLER

© MELLERIO dits MELLER

Pendant un mois, tous le savoir-faire des « dompteurs de métaux » sont mis en œuvre à l’atelier. Voici les étapes de réalisation de la coupe:
- L’Orfèvre Tourneur Repousseur commence par découper et coucher la feuille d’argent jusqu’à obtenir une forme parfaite d’un model puis façonne la silhouette de la coupe sur un mandrin de bois exotique.
- Le Fondeur réalise alors les anses en forme de cygnes et la frise décorée de feuilles de vigne, en coulant du métal en fusion dans des empreintes.
- Le Ciseleur s’attaque ensuite aux détails : à l’aide d’un minuscule burin, il souligne les motifs, les affine, et achève ainsi chaque pièce.
- L’Orfèvre assemble et soude les différents éléments de la coupe après avoir vérifié minutieusement chacun d’eux.
- Le Polisseur n’intervient qu’en dernier lieu, pour donner à la coupe son aspect brillant.
- Et enfin, lorsque le grand vainqueur du tournoi est dévoilé le Graveur peut immortaliser son nom sur le socle du trophée.

Ces longues et méticuleuses heures de travail à plusieurs mains permettent de créer une récompense à la hauteur des efforts et des rêves qu’elle suscite : une coupe d’environ quatorze kilos, haute de vingt et un centimètres et large de dix-neuf et cela fait plus de 30 ans que les plus grands champions de tennis brandissent chaque année la Coupe des Mousquetaires sur la terre battue de Roland Garros ! Un bel hommage rendu au travail des artistes joailliers de la rue de la Paix. Selon-vous qui remportera la coupe des Mousquetaires cet après-midi ? Moi je mise sur Novak Djokovic

© MELLERIO dits MELLER

© MELLERIO dits MELLER

Bliss from Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article