Goldsmiths Fair- Part 2

Le premier weekend d’octobre, j’ai pris l'Eurostar pour me rendre à Londres. J’ai été invitée à découvrir la sélection des joailliers de la deuxième semaine de Goldsmiths Fair. Croyez-moi, cette exposition des meilleurs joailliers et orfèvres britanniques vaut bien un petit déplacement de l’autre côté du canal. Connaissant l’endroit, j’ai commencé à faire mon tour pour voir les créateurs que je connaissais déjà, faire connaissance avec certains qui me suivent sur les réseaux sociaux et bien évidement en découvrir de nouveaux. Comme la semaine dernière j’ai commencé par voir en direct ceux qui ont exposé à la galerie Elsa Vanier en mars dernier. Cette semaine j’ai eu de très belles surprises.

Commençons par une créatrice ou plutôt une artiste accomplie dont je vous ai déjà parlé ici, Ornella Iannuzzi. Elle a emporté cette année le titre de « Jewellery Designer 2015 » et par ses créations qui sont plutôt des pièces d’art, elle s'est visiblement démarquée des autres exposants. La magnifique bague en or rose avec des perles et le pendentif avec un beau tanzanite sont juste à couper le souffle.

Goldsmiths Fair- Part 2
Goldsmiths Fair- Part 2

Ensuite je suis allée saluer Jo Hayes Ward dont j’admire les créations. Ses petits carrés qui sont devenus sa signature si reconnaissable, reflètent la lumière à merveille. Elle fabrique des bijoux modernes et élégants dans son atelier londonien.

Goldsmiths Fair- Part 2

J’ai également découvert les nouveautés de Jacqueline Cullen. Elle travaille ses bijoux en Whitby jet, matière noire et agréable à porter qu’elle sertie par des diamants noir. Chic et atypique, la nouvelle manchette m’a séduite immédiatement.

Goldsmiths Fair- Part 2

Alan Craxford est connu pour sa technique de gravure et sculpture qu’il utilise dans ses bijoux. Il joue avec les jeux de lumière sur des surfaces polies, parfois cachées et souvent accompagnées de pierres de couleur. Depuis presque 40 ans, il veille à utiliser la meilleure qualité des matériaux précieux pour ses créations faites à la main.

Goldsmiths Fair- Part 2

Etant intéressée par les montres pour femmes, j’ai découvert les créations de Louise Parry. La montre-manchette en argent et or et sertie de diamants à la forme géométrique m’a beaucoup plu ainsi que d'autres très belle bagues en or et serties de diamants que propose cette créatrice.

Goldsmiths Fair- Part 2

J’ai participé à une discussion avec Flora Bhattachary et j’en ai appris plus sur son parcours, ses inspirations et ses connections avec l' Inde. Ensuite j’ai découvert ses créations et la bague avec une améthyste gravée m’a de suite tapée dans l’œil, vu ma faiblesse pour le violet.

Goldsmiths Fair- Part 2

Stepan Terteryan utilise dans ses créations la technique de filigrane. Ses beaux bracelets volumineux en argent massif montrent bien la beauté du filigrane. Il propose des bagues de fiançailles un peu atypiques en or blanc et il fabrique tous ses bijoux à la main dans son atelier à Londres.

Goldsmiths Fair- Part 2

Je terminerai par ma rencontre avec une jeune créatrice que j’ai déniché sur Instagram. Ce qui est le plus sympa, c’est de rencontrer en direct les gens dont j’admire le travail. J’ai donc été ravie de découvrir et d' essayer les créations de Beth Gilmour. Un magnifique collier qui orne le cou délicatement ou des bagues avec des pierres bicolores sont mes coups de cœur de cette jeune créatrice installée à Londres.

Goldsmiths Fair- Part 2

Bliss from Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article