Une Éducation Sentimentale de Chaumet

Vu que nous sommes en plein mois d’amour, je vous invite aujourd’hui à découvrir la seconde exposition du musée éphémère de Chaumet. En septembre dernier je vous parlais de la promenade bucolique. Cette fois-ci l’exposition «Une Éducation Sentimentale» explore un des thèmes fondateurs de la maison Chaumet : le bijou de sentiment. Au sein de la boutique Chaumet de la Place Vendôme, dans un camaïeu de rouges, des dizaines de bijoux d'exception, réalisés pour symboliser l'amour et l'amitié, nous livrent une vraie éducation sentimentale.

Diadème aux fuschias, dit Bourbon-Parme, platine et diamants, Joseph Chaumet 1919

Diadème aux fuschias, dit Bourbon-Parme, platine et diamants, Joseph Chaumet 1919

La richesse de la création du joaillier qui célèbre les moments heureux depuis 1780, est impressionnante. Témoin intime de l’histoire de ses clients, le joaillier ponctue leurs vies de précieux jalons : cadeau de naissance, médaille de baptême, collier de perles des dix-huit ans, bague de fiançailles, alliances, diadème, « cadeau du matin » au lendemain de la nuit de noces, présents pour les anniversaires de mariage. Bijoux du Premier Empire à nos jours, dessins et photographies : le patrimoine de Chaumet s’expose dans la poésie.

Aigrette ailles, platine, or, diamants et saphir, Ailes: Joseph Chaumet vers 1915, Monture aigrette: Chaumet 2011

Aigrette ailles, platine, or, diamants et saphir, Ailes: Joseph Chaumet vers 1915, Monture aigrette: Chaumet 2011

Diadème curviligne, or argent,perles fines et diamants, Joseph Chaumet vers 1930

Diadème curviligne, or argent,perles fines et diamants, Joseph Chaumet vers 1930

Confident de tous les bonheurs, la maison Chaumet accompagne la vie des couples. Entrés dans la légende, ces duos amoureux racontent autant de façons d’aimer et d’offrir des bijoux. L’un des plus grands clients de la maison était l’empereur. Passionnément amoureux de Joséphine, Napoléon 1er cédait à son goût immodéré pour les bijoux. Lors de son couronnement, elle a remis au goût du jour le diadème. Il était porté le jour du mariage, mais aussi pour toutes les occasions mondaines et officielles, bals et soirées à l’opéra. Depuis 1780, Chaumet a créé plus de 2500 modèles de bijoux de tête, diadèmes formels, aigrettes aériennes et bandeaux graphiques. Alors que les camées et intailles sont réservés aux cabinets de curiosités au 18ème siècle, c’est encore une fois l’impératrice Joséphine qui en a fait un accessoire de mode. Dotée d’un goût très sûr, elle les faisait monter sur des bijoux qu’elle assortissait à ses toilettes, dans des camaïeux subtils.

Parure d'intailles, or, agate nicolo, sardonyx et perles fines, Chaumet-Nitot vers 1805

Parure d'intailles, or, agate nicolo, sardonyx et perles fines, Chaumet-Nitot vers 1805

Bracelet Trois perles, or, argent, perles fines, perle conche et diamants, Joseph Chaumet  vers 1895

Bracelet Trois perles, or, argent, perles fines, perle conche et diamants, Joseph Chaumet vers 1895

Poursuivant l’exposition, nous découvrons la tradition de la corbeille de mariage qui depuis le 18ème siècle évoquait les cadeaux, bijoux et dentelles, offerts dans un panier par le fiancé à sa future épouse. Dans les grandes familles, c’était la présentation, le jour de la signature du contrat de mariage ou de la cérémonie, des bijoux offerts à la fiancée par ses parents et amis. Ces précieux présents ont été exposés sur une table ou dans une vitrine, parfois étiquetés du nom de leur donateur. Le diadème et les grands bijoux, devants de corsage et colliers de perles, y occupent une place de choix. Cette tradition, en vigueur jusqu’aux premières décennies du 20ème siècle, rendait public un engagement intime. Un peu dommage que cette belle tradition n’existe plus aujourd’hui…

Devant de corsage nœud de ruban, 1922

Devant de corsage nœud de ruban, 1922

Chaumet revisite les bijoux de sentiment et propose de redécouvrir la collection Liens avec des pièces joaillières et horlogères. Créée spécialement pour l’exposition, la collection en série limitée Escapade de Chaumet évoque la fluidité d’un ruban plat négligemment enroulé - ou déroulé. La bague large et le bracelet manchette en or jaune évoquent les créations des années 40.

Bague Escapade de Chaumet en or jaune sertie de diamants taille brillant

Bague Escapade de Chaumet en or jaune sertie de diamants taille brillant

Bracelet Escapade de Chaumet en or jaune serti de diamants taille brillant

Bracelet Escapade de Chaumet en or jaune serti de diamants taille brillant

Le Musée Éphémère sera ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 19h00 du coté arcade de la boutique Chaumet au 12 place Vendôme à Paris. Vous avez jusqu’au 24 septembre 2016 pour découvrir les plus beaux bijoux de cœur.

Bliss from Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liwianor 06/02/2016 21:43

Les bijoux de sentiments sont effectivement bien loin derrière nous. Aucun cœur en collier d'aujourd'hui ne pourra être à la hauteur des trésors précieux portés par les femmes aimées d'avant. Classiques voire standardisés, les bijoux contemporains peinent à recueillir les profonds et sincères sentiments que nous avons pour nos très chers proches.

Bliss from Paris 07/02/2016 20:38

@Liwianor Merci pour votre commentaire. Vous avez tout à fait raison.