Blancarré

La semaine dernière j’ai été invitée à l’Ambassade de Suisse à Paris pour découvrir une nouvelle marque de l’horlogerie jurassienne, Blancarré. Le nom de cette jeune marque fait référence à la fois à la forme de la montre ainsi qu’au "white cube", c’est-à-dire à l’espace neutre et blanc mis à disposition des artistes pour exposer leurs créations dans les galeries. 

 

Last week I was invited to the Swiss Embassy in Paris to discover a new brand of the watchmaking industry from Jura, Blancarré. The name of this young brand refers to both the shape of the watch and the "white cube", that is to say the neutral and white space available to artists to exhibit their creations in the galleries.

Blancarré

Cette montre de luxe aux lignes parfaites et aux angles vifs ne manque pas de caractère.  Sobre et épurée, cette création horlogère sort vraiment des sentiers battus. Les deux frères qui viennent du Jura, Claude et Nicolas Mertenat, présentent Blancarré plutôt comme un label de création ou même un objet d’art. Nicolas Mertenat a longtemps travaillé dans le secteur horloger. Passionné par l’art en général et la sculpture en particulier, il a eu envie d’une rupture aussi bien côté design que côté commercial.

This luxury watch with perfect lines and sharp angles don't lack the character. Sober and pure, this watchmaking creation really comes out of the beaten track. The two brothers who come from the Jura, Claude and Nicolas Mertenat, present Blancarré rather as a label of creation or even an object of art. Nicolas Mertenat worked for a long time in the watch industry. Passionate about art in general and sculpture in particular, he wanted to break both design and commercial.

© Blancarré

© Blancarré

«Ce projet est la concrétisation d’un rêve. J’avais envie d’indépendance, de disposer d’un espace libre, de faire des montres à ma manière, autrement. Bref, de créer la montre que je rêvais de porter. Blancarré est cet aboutissement personnel»

"This project is the realization of a dream. I wanted independence, to have a free space, to make watches in my own way, otherwise. In short, to create the watch that I dreamed of wearing. Blancarré is this personal outcome »

Nicolas Mertenat

© Blancarré

© Blancarré

Les montres de Blancarré sont carrées et faites en titane et en céramique. Les fondateurs de la marque souhaitent essayer de nouveaux canaux de distribution et promotion pour se démarquer. Ils veulent aller à la rencontre de leurs clients en organisant des événements dans des boutiques éphémères – galeries d’art, boutiques de mode et autres concepts stores. Vu que le marché de l’horlogerie est assez saturé en ce moment, cette démarche sera surement payante.

The Blancarré watches are square and made of titanium and ceramic. The founders of the brand want to try new distribution channels and promotion to stand out. They want to meet their customers by organizing events in ephemeral shops - art galleries, fashion boutiques and other blind concepts. Since the watchmaking market is quite saturated at the moment, this approach will surely pay off.

Ce garde-temps inspiré par l’art minimaliste et les sculptures cubiques est proposé en six variantes avec lunette en titane gris ou noir mat, ou en céramique noire ou blanche. Ces modèles peuvent satisfaire aussi bien la clientèle féminine que masculine.

 

This timepiece inspired by minimalist art and cubic sculptures is available in six variants with bezel made of titanium gray or mat black, or black or white ceramic. These models can satisfy both female and male customers.

Blancarré

Pour ma part, j’apprécie cette volonté qui a poussée les fondateurs à créer une nouvelle marque de montres à leur façon. Oser réaliser ses rêves, innover et surprendre, tenter sa chance pour ne pas regretter plus tard, tout cela pour créer des pièces d’art à porter au poignet. Un challenge complètent réussi par les frères Mertenat !

For my part, I appreciate this desire which prompted the founders to create a new brand of watches in their own way. Daring to realize his dreams, to innovate and to surprise, to try his luck not to regret later, all this to create pieces of art to wear on the wrist. A challenge succeeded by the Mertenat brothers!

Bliss from Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article